Le programme « Wattodo »

Le programme «Wattodo» est un projet d’école, développé par l’asbl CPECN/CRIE de Mariemont, avec le soutien de la Loterie Nationale. Sa phase-test se déroulera sur les années scolaires 2016-2017 et 2017-2018. C’est à celle-ci que nous vous proposons de participer. Le programme s’inscrit dans le développement d’activités liées au thème de l’énergie que nous menons depuis plus de 15 ans. 

Basé sur la pédagogie de projet, la pédagogie active et de l’alternance, il comprendra des animations réalisées en classe par le CRIE et des activités à réaliser par les enseignants.

Ce site internet, en construction, sera à la disposition des écoles pour notamment :

  • Donner le « fil conducteur » des activités à réaliser, en lien avec le programme scolaire et les socles de compétences
  • Fournir des activités/leçons déjà réalisées
  • Trouver des ressources : livres, malles et kits pédagogiques, fiches pédagogiques, médias, sites internet, associations …
  • Présenter le projet de l’école, ses activités et ses actions
  • Échanger avec les autres écoles participant au programme
  • Suivre l’évolution de la consommation et l’impact des actions sur celle-ci
  • Évaluer les résultats obtenus

Les points forts :

  • Participation à la construction d’un programme pédagogique innovant
  • Pédagogie active avec action concrète des enfants, possibilité d’intégrer tous les acteurs de l’école dans un projet pédagogique mais aussi citoyen
  • Prêt de matériel technique de mesure, de matériel pédagogique
  • Économies d’énergie et donc financières
  • Promotion et visibilité de l’école via le site du programme mais également celui du CRIE, notre page Facebook, une campagne presse ciblée
  • Possibilité de transposer les économies à la maison

Le rôle de l’école et du pouvoir organisateur

Pour sa pleine réussite, le PO et la direction doivent être parties prenantes du projet. Il leur revient de soutenir les enseignants engagés dans le projet et de leur apporter de l’aide dans la réalisation d’actions concrètes, qu’elles soient pédagogiques ou structurelles, pour atteindre les objectifs du programme. Ils veilleront également à intégrer tous les acteurs de l’école (technicien, personnel d’entretien, personnel administratif…) au projet. Les écoles qui s’engageront dans le programme devront également garantir que les gains réalisés suite aux économies d’énergie de la première année (au minimum) seront majoritairement réinvestis dans des activités ou du matériel pédagogique à caractère environnemental (ex : achat de fournitures scolaires respectueuses de l’environnement, animations d’éducation à l’environnement, aménagements verts…). Les enfants devront être impliqués dans ces choix.

Il ne s’agit bien sûr pas d’imposer une lourde charge de travail supplémentaire aux enseignants mais de leur proposer d’atteindre une partie de leurs objectifs pédagogiques au travers du programme, d’aider à construire un outil qui soit le plus adapté.

 

Pour qui ?

Les animations de base du programme sont destinées essentiellement aux classes de la 4e à la 6e primaire, mais tout l’établissement sera impliqué. La participation des plus jeunes est aussi programmée.

Les objectifs

Les objectifs sont essentiellement pédagogiques. Ils visent avant tout une prise de conscience des acteurs de l’école et invitent aux changements de comportements en matière de consommation énergétique. Les économies financières peuvent monter à plusieurs milliers d’euros, selon la situation de départ de l’école, sa taille et les actions entreprises.

Quelques objectifs :

  • Comprendre ce qu’est l’énergie, notre consommation, ses coûts, ses impacts sur l’environnement
  • Acquérir des comportements qui conduisent à une consommation responsable, en réduisant de manière significative la consommation d’énergie de l’école
  • Permettre aux élèves de devenir acteurs de la vie de l’école, de leur vie et de la société, préparer à l’éco-citoyenneté
  • Impliquer tous les acteurs de l’école dans un projet à vocation environnementale
  • Transposer les gestes à la maison
  • Évaluer les résultats obtenus

Le tout en intégrant le programme dans les socles de compétences, en permettant aux enseignants de travailler en transdisciplinarité.

Le rôle des enseignants

Dans ce projet, les enseignants seront à la fois acteurs et co-auteurs. Ils participeront à la construction, l’animation, la validation et l’évaluation du programme.

Tout au long de l’année, ils pourront donner leur avis sur les activités, suggérer des modifications, proposer de nouveaux sous-thèmes ou activités, échanger avec les enseignants d'autres écoles, enrichir le panel de ressources pédagogiques et documentaires… Le projet suppose une réelle motivation et une participation active pour aider à la construction du programme et de la méthodologie. En dehors des animations, cela se fera par des échanges téléphoniques et par mails essentiellement. Plusieurs courtes réunions seront aussi organisées, dont certaines avec l’ensemble des enseignants participant au projet.

Il ne s’agit bien sûr pas d’imposer une lourde charge de travail supplémentaire aux enseignants mais de leur proposer d’atteindre une partie de leurs objectifs pédagogiques au travers du programme, d’aider à construire un outil qui soit le plus adapté.

Conditions financières

Mis à part l’éventuel petit matériel technique que vous seriez susceptibles d’acquérir, vous n’aurez rien à débourser avant la fin du programme ! Et c’est seulement si les économies réalisées dépassent les 2000€ que nous vous demanderons une participation forfaitaire de 500€.